L'appartenance commence par la politique et la pratique : Comment l'inclusion précoce de toutes les personnes fuyant l'Ukraine favorise la cohésion sociale

Photo: OIM

Blog
21 sep 2022

Genève – L'arrivée de nouveaux venus - migrants, demandeurs d'asile et réfugiés - peut présenter des défis et des opportunités pour les gouvernements et les communautés. Les politiques d'inclusion précoce et la fourniture d'un accès total aux services pour les personnes qui viennent d’arriver sont essentielles pour promouvoir une intégration réussie et la cohésion sociale.

Un nouveau guide élaboré par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), intitulé Toolkit on Facilitating Pathways to Inclusive and Cohesive Societies, oriente les politiques et les mécanismes d'inclusion précoce de millions de personnes qui ont fui la guerre en Ukraine.

En réponse à la guerre en Ukraine, la Commission européenne a lancé la directive sur la protection temporaire, permettant aux Ukrainiens et aux autres personnes touchées par la guerre d'accéder temporairement à des services essentiels liés à l'intégration dans les pays de l'Union européenne (UE). L'OIM aide les pays de l'UE à mettre en œuvre le mécanisme de solidarité de l'UE en facilitant les mouvements, les contrôles sanitaires et les services d'information pour les réfugiés d'Ukraine. Alors que l'on s'attend à voir arriver davantage de personnes, l'inclusion des personnes déplacées dans les systèmes de protection sociale existants et la planification du développement devient de plus en plus pertinente - dans les pays voisins de l'Ukraine et au-delà de l'UE.

Garantir que les nouveaux arrivants - ukrainiens et ressortissants de pays tiers - bénéficient d'un soutien et de services adéquats dès leur arrivée dans leur pays d'accueil peut prévenir les conséquences à long terme de l'exclusion sociale

Photo: OIM

Parmi les millions de personnes qui ont été contraintes de fuir l'Ukraine, nombreuses sont celles qui ont des besoins et vulnérabilités spécifiques, comme les femmes, les enfants, les personnes âgées et les personnes handicapées. L'histoire et les récentes expériences de crise ont enseigné au monde une leçon importante : bien que de nombreuses personnes aient l'intention de retourner dans leur pays d'origine, beaucoup ne le peuvent pas et choisiront de rester.

Garantir que les nouveaux arrivants - qu'il s'agisse d'Ukrainiens ou de ressortissants de pays tiers - bénéficient d'un soutien et de services adéquats dès leur arrivée et leur installation dans leur pays d'accueil peut prévenir les conséquences à long terme de l'exclusion sociale des nouveaux arrivants et des générations suivantes. L'investissement dans l'intégration des Ukrainiens et la réponse rapide aux besoins des communautés d'accueil, par exemple en matière de logement, d'emploi, d'éducation, de langue, de soins de santé et de protection sociale, sont essentiels au succès des politiques d'intégration à long terme. Sans un soutien et une planification en amont, les acteurs locaux peuvent ne pas être préparés à fournir des services adéquats aux nouveaux arrivants, ce qui peut aggraver les tensions sociales et les sentiments xénophobes.

Le nouveau guide de l'OIM rassemble les initiatives, les formations et les outils existants afin de tirer parti de l'inclusion à moyen et long terme des nouveaux arrivants, de l'étendre et de la reproduire. Il est également destiné à inspirer les missions de l'OIM, les gouvernements, les organisations de la société civile et d'autres partenaires pour apprendre à mieux se préparer et répondre aux défis de l'accueil des nouveaux arrivants et de répondre à leurs besoins tout au long du parcours migratoire - ce qui reste pertinent au-delà de la crise ukrainienne.

Conformément au Pacte mondial sur les migrations, la reconnaissance des compétences, de la culture et des perspectives nouvelles qu'apportent les Ukrainiens et les ressortissants de pays tiers est essentielle pour tirer parti de l'innovation et donner aux migrants et aux sociétés les moyens d’atteindre la pleine inclusion et la cohésion sociale.

La réponse aux besoins des millions de personnes qui fuient l'Ukraine nécessite d’aller au-delà de l'aide d'urgence immédiate. L'OIM reconnaît qu'investir dans des mesures d'inclusion précoce peut faire avancer la cohésion sociale et l'inclusion des populations touchées à moyen et long terme.

***

Téléchargez le Toolkit on Facilitating Pathways to Inclusive and Cohesive Societies.

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Ace Dela Cruz, Coordonnateur de l'intégration des migrants et de la cohésion sociale, OIM, Email : acedelacruz@iom.int

SDG 10 - INÉGALITÉS RÉDUITES
SDG 16 - PAIX, JUSTICE ET INSTITUTIONS EFFICACES
SDG 17 - PARTENARIATS POUR LA RÉALISATION DES OBJECTIFS